Cotisation coût de vie et « avoir net » (indice de richesse)

Si vous avez reçu un avis de cotisation relié à la méthode de l’avoir net (indice de richesse), appelez-nous afin de vérifier si nous pouvons vous aider. Nous comptons au sein de notre équipe un spécialiste ayant travaillé plusieurs années à l’Agence du revenu du Canada. Il connaît bien les méthodes utilisées par les autorités fiscales, est en mesure d'évaluer s’il est possible de vous aider et sait comment éviter les pièges. Il a occupé différents postes :

Vérificateur sénior des compagnies;

  1. Coordonnateur contre la lutte à l’évasion fiscale;

  2. Enquêteur sénior aux enquêtes spéciales;

  3. Agent d’interprétation en matière d’impôt sur le revenu;

  4. Analyste aux abris fiscaux au centre fiscal de Shawinigan Sud;

  5. Professeur à différents bureaux de services fiscaux, (méthode d’avoir net, déduction du gain en capital, crédits d’impôts, règles d’attribution et autres méthodes d’imposition).

« Nous recommandons de vous faire représenter lors de transactions avec le fisc. Revenu Québec et l’Agence du revenu du Canada sont vos adversaires lorsque vous avez des problèmes avec eux.»

« Nous réglons plus de 95% de nos dossiers par la négociation!»

Attention, le fisc vous a à l'œil

Hélène Baril - La Presse
28 février 2006 - 06h28

C'est le temps de déclarer ses revenus et pour ceux qui seraient tentés d'en dissimuler une partie, sachez que le fisc a le bras de plus en plus long.

Revenu Québec récupérera cette année un montant record d'impôts impayés ou esquivés, qui frôlera les 2 milliards de dollars.

À deux mois de la fin de l'exercice financier du gouvernement, l'escouade de Revenu Québec a déjà récupéré 1,4 milliard d'impôts impayés, soit à peu près la même somme que pendant toute l'année précédente.

Si la tendance se maintient, ce sont 1,7 milliard que les contribuables fautifs devront rembourser au gouvernement en impôt, intérêts et pénalités pour l'exercice 2005-2006, comparativement à 1,5 milliard lors de l'exercice précédent.

« On va battre un record », a confirmé lundi le ministre responsable de Revenu Québec, Lawrence Bergman. L'objectif, qui était d'aller chercher 1,52 milliard d'impôts impayés, sera dépassé par plus de 250 millions, estime-t-il. »

Deux bonnes cachettes fiscales ont été explorées avec succès par les employés de Revenu Québec, soit les transactions financières et les transactions immobilières.

Du côté financier, le fisc est allé chercher 52,3 millions d'impôts sur les gains en capitaux et les revenus d'intérêts et de dividendes non rapportés. C'est deux fois et demie plus que pour toute l'année dernière. En tout, 33 884 contribuables ont été pris en faute par Revenu Québec.

Du côté immobilier, le fisc a pris en faute 2 302 contribuables qui avaient omis de déclarer les gains réalisés lors de la vente d'un immeuble ou qui ont rapporté des gains inférieurs à la valeur marchande de leur propriété.

L'opération a rapporté 13,7 millions de dollars, presque trois fois plus en neuf mois que pendant tout l'exercice précédent.

Dans le secteur de la construction, qui est sous la loupe de Revenu Québec depuis longtemps, les enquêteurs ont récupéré jusqu'à maintenant 109 millions$.

À la fin de l'exercice, l'impôt récupéré atteindra probablement le même niveau que l'an dernier, soit près de 140 millions de dollars, avance Lawrence Bergman.

Le ministre se dit «très, très fier» des résultats de la chasse aux fraudeurs de l'impôt. Pas par mesquinerie, mais par souci d'équité envers les contribuables, dont 96 % paient scrupuleusement leur dû à l'impôt, dit-il.

La lutte contre l'évasion fiscale rapporte à tout le monde, précise le ministre. « Chaque dollar récupéré va aller à la santé et à l'éducation. »

Selon lui, les résultats de 2005-2006 n'ont pas été obtenus en augmentant le nombre d'enquêteurs, mais en raffinant leurs méthodes de travail.

Les fichiers publics, comme les registres fonciers, les rôles d'évaluation municipaux et les renseignements publics détenus par les organismes gouvernementaux permettent aux enquêteurs de l'impôt de faire leur travail de mieux en mieux, tout en respectant la confidentialité des renseignements privés. « Nous avons à notre disposition beaucoup d'information », a-t-il ajouté.

Même si l'impôt récupéré atteindra un record cette année, Revenu Québec n'a pas l'intention de ralentir le rythme de la chasse aux fraudeurs. « Il y en a encore plus à chercher », assure Lawrence Bergman.

En 2002, une étude estimait que l'évasion fiscale privait le gouvernement de revenus annuels de 2,5 milliards de dollars, dont 900 millions dans le seul secteur de la construction.

Pour plus de renseignements et une première consultation confidentielle, rapide et gratuite, communiquez avec :

DÉFENSEURS FISCAUXMC
Tax Defenders ™
Tél. : (450) 672-1333 | (514) 666-1335
Téléc. : (450) 672-2470
Sans frais : 1 866 411-1333

«Nous apportons des solutions aux problèmes fiscaux…
…Un client satisfait à la fois.»

Si vous avez reçu un avis de cotisation relié à la méthode de l’avoir net (indice de richesse), appelez-nous afin de vérifier si nous pouvons vous aider. Nous comptons au sein de notre équipe un spécialiste ayant travaillé plusieurs années à l’Agence du revenu du Canada. Il connaît bien les méthodes utilisées par les autorités fiscales, est en mesure d'évaluer s’il est possible de vous aider et sait comment éviter les pièges. Il a occupé différents postes :

Vérificateur sénior des compagnies;
Coordonnateur contre la lutte à l’évasion fiscale;
Enquêteur sénior aux enquêtes spéciales;
Agent d’interprétation en matière d’impôt sur le revenu;
Analyste aux abris fiscaux au centre fiscal de Shawinigan Sud;
Professeur à différents bureaux de services fiscaux, (méthode d’avoir net, déduction du gain en capital, crédits d’impôts, règles d’attribution et autres méthodes d’imposition).

« Nous recommandons de vous faire représenter lors de transactions avec le fisc. Revenu Québec et l’Agence du revenu du Canada sont vos adversaires lorsque vous avez des problèmes avec eux.»

« Nous réglons plus de 95% de nos dossiers par la négociation!»
Attention, le fisc vous a à l'œil
Hélène Baril - La Presse
28 février 2006 - 06h28

C'est le temps de déclarer ses revenus et pour ceux qui seraient tentés d'en dissimuler une partie, sachez que le fisc a le bras de plus en plus long.

Revenu Québec récupérera cette année un montant record d'impôts impayés ou esquivés, qui frôlera les 2 milliards de dollars.

À deux mois de la fin de l'exercice financier du gouvernement, l'escouade de Revenu Québec a déjà récupéré 1,4 milliard d'impôts impayés, soit à peu près la même somme que pendant toute l'année précédente.

Si la tendance se maintient, ce sont 1,7 milliard que les contribuables fautifs devront rembourser au gouvernement en impôt, intérêts et pénalités pour l'exercice 2005-2006, comparativement à 1,5 milliard lors de l'exercice précédent.

« On va battre un record », a confirmé lundi le ministre responsable de Revenu Québec, Lawrence Bergman. L'objectif, qui était d'aller chercher 1,52 milliard d'impôts impayés, sera dépassé par plus de 250 millions, estime-t-il.

Deux bonnes cachettes fiscales ont été explorées avec succès par les employés de Revenu Québec, soit les transactions financières et les transactions immobilières.

Du côté financier, le fisc est allé chercher 52,3 millions d'impôts sur les gains en capitaux et les revenus d'intérêts et de dividendes non rapportés. C'est deux fois et demie plus que pour toute l'année dernière. En tout, 33 884 contribuables ont été pris en faute par Revenu Québec.

Du côté immobilier, le fisc a pris en faute 2 302 contribuables qui avaient omis de déclarer les gains réalisés lors de la vente d'un immeuble ou qui ont rapporté des gains inférieurs à la valeur marchande de leur propriété.

L'opération a rapporté 13,7 millions de dollars, presque trois fois plus en neuf mois que pendant tout l'exercice précédent.

Dans le secteur de la construction, qui est sous la loupe de Revenu Québec depuis longtemps, les enquêteurs ont récupéré jusqu'à maintenant 109 millions$.

À la fin de l'exercice, l'impôt récupéré atteindra probablement le même niveau que l'an dernier, soit près de 140 millions de dollars, avance Lawrence Bergman.

Le ministre se dit «très, très fier» des résultats de la chasse aux fraudeurs de l'impôt. Pas par mesquinerie, mais par souci d'équité envers les contribuables, dont 96 % paient scrupuleusement leur dû à l'impôt, dit-il.

La lutte contre l'évasion fiscale rapporte à tout le monde, précise le ministre. « Chaque dollar récupéré va aller à la santé et à l'éducation. »

Selon lui, les résultats de 2005-2006 n'ont pas été obtenus en augmentant le nombre d'enquêteurs, mais en raffinant leurs méthodes de travail.

Les fichiers publics, comme les registres fonciers, les rôles d'évaluation municipaux et les renseignements publics détenus par les organismes gouvernementaux permettent aux enquêteurs de l'impôt de faire leur travail de mieux en mieux, tout en respectant la confidentialité des renseignements privés. « Nous avons à notre disposition beaucoup d'information », a-t-il ajouté.

Même si l'impôt récupéré atteindra un record cette année, Revenu Québec n'a pas l'intention de ralentir le rythme de la chasse aux fraudeurs. « Il y en a encore plus à chercher », assure Lawrence Bergman.

En 2002, une étude estimait que l'évasion fiscale privait le gouvernement de revenus annuels de 2,5 milliards de dollars, dont 900 millions dans le seul secteur de la construction.

Pour plus de renseignements et une première consultation confidentielle, rapide et gratuite, communiquez avec :

DÉFENSEURS FISCAUXMC
Tax Defenders ™
Tél. : (450) 672-1333, poste 203 | (514) 666-1335
Téléc. : (450) 672-2470

Sans frais : 1 866 411-1333
Courriel: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

«Nous apportons des solutions aux problèmes fiscaux…
…Un client satisfait à la fois.»

«Nous apportons des solutions aux problèmes fiscaux…
…Un client satisfait à la fois.»

Astuce du jour

Si vous cherchez de l'aide, soutien, assistance, conseils ou que vous avez besoin de renseignements, d'information concernant une cotisation de l'Agence du revenu du Canada ou de Revenu Québec basée sur l'avoir net et l'indice de richesse, faites appel aux experts et spécialistes en matière d'impôt et de taxes de Défenseurs FiscauxMC dans les grandes régions de Montréal et Québec : négociateurs spécialisés, comptables, comptables agréés, fiscalistes, avocats spécialisés, etc., auxquels elle fait appel selon les besoins, pour éviter une saisie de MRQ, ARC, un litige, un différend, un conflit, une prise de garantie, une amende, des pénalités, frais d'intérêts, dépenses refusées ou autres problèmes liés aux revenus non déclarés.

Faites appel à Défenseurs FiscauxMC pour obtenir l'avis d'un expert et de l'aide avant de remplir un questionnaire de l'impôt sur le recoupement d'actifs afin de protéger vos actifs: maison, REER, placements, actions d'entreprise, chalet, ou pour savoir comment obtenir un pardon fiscal, pour avoir des renseignements sur l'impôt et la fiscalité entre le Canada et les États-Unis, Canada- USA, US, Canada-Europe, Canada-Chine, Canada-Panama,Canada-France, Québec-Belgique, Canada-Dubaï, etc. pour des services spécialisés en matière d'impôt dans la région de Montréal et la région de Québec, Ottawa, Hull-Gatineau.