Test sur l'impôt de la Financière Mackenzie pour Défenseurs Fiscaux

Évaluez vos connaissances fiscales sur l'impôt du Québec et du Canada.

  1. «Vous pouvez vendre un bien avec profit et payer l’impôt sur le gain en capital durant cinq ans, pourvu que la vente soit structurée de telle sorte que la somme ne soit pas encaissée tout de suite.»
  2. «L'agence canadienne du revenu ne permet pas que vous donniez à vos enfants des titres à performance médiocre afin de déclencher une perte en capital et, par conséquent, réduire les impôts futurs.»
  3. «Une contribution REER vous permet de reporter l'impôt sur cette contribution jusqu'à ce que vous preniez votre retraite et retiriez vos investissements.»
  4. «L’intérêt d’un emprunt destiné à l’investissement est déductible d'impôt.»
  5. «Si vous avez acheté un fonds d’investissement en décembre 2008 et que le fonds a versé un dividende imposable durant ce mois, vous n'êtes pas assujetti à l'impôt qui en résulte pour l’année calendrier 2008.»
  6. «Vous pouvez vous prévaloir des avantages fiscaux provenant d'un don caritatif sur votre déclaration de revenus 2008, pourvu que le don ait été versé avant la fin de février 2009.»
  7. «Vous pouvez cotiser à un REEE (régime enregistré d'épargne- études) jusqu'à un maximum de 4 000 $ par année et dans le cas où vous n’auriez pas versé de contribution au cours d’une année, vous pouvez reporter les sommes non utilisées.»
  8. «Vous pouvez verser une somme à vos enfants adultes pour qu’ils s’occupent d'enfants plus jeunes au sein de votre ménage et en déduire le coût dans votre déclaration de revenus.»
  9. «Un parent peut bénéficier des frais de scolarité non réclamés par leur enfant jusqu'à un maximum de 5 000 $»
  10. «Vous pouvez inclure toutes les dépenses médicales justifiées de votre famille dans votre déclaration de revenus afin d’obtenir un crédit d’impôt.»

Réponses du questionnaire sur l'impôt

  1. Vrai. (Québec : 45 % / Canada : 58 %)
  2. Faux. (Québec : 54 % / Canada : 46 %)
  3. Faux. (Québec : 89 % / Canada : 93 %)
  4. Vrai. (Québec : 57 % / Canada : 62 %)
  5. Faux. (Québec : 62 % / Canada : 71 %)
  6. Faux. (Québec : 42 % / Canada 44 %)
  7. Faux. (Québec : 36 % / Canada : 33 %)
  8. Vrai. (Québec : 38 % / Canada : 43 %)
  9. Vrai. (Québec : 31 % / Canada : 60 %)
  10. Vrai. (Québec : 75 % / Canada : 78 %)

Le sondage a révélé de fortes divergences régionales, dont les suivantes :

Les Québécois ont obtenu une note encore moins élevée que le reste du pays, ne répondant correctement qu'à cinq questions; cependant, le Québec fut la seule province à bien répondre à la question portant sur la règle de l'Agence du revenu du Canada sur les dons de titres à performance médiocre.

Les résidents des provinces de l'Atlantique sont les seuls à bien avoir répondu à la question concernant la déduction des frais de garde d'enfants lorsque les enfants adultes sont rémunérés pour prendre soin des enfants plus jeunes.

Les résidents des provinces des Prairies sont particulièrement débrouillards en fiscalité par rapport à leurs compatriotes, recevant une note plus élevée sur deux questions clés; la première portant sur l'utilisation des crédits non réclamés de leurs enfants pour frais de scolarité (12 % de plus ont répondu correctement) et la deuxième concernant le droit de la déduction des intérêts débiteurs d'un prêt à l'investissement (8 % de plus ont répondu correctement).

Il existe des épargnes fiscales dont les Canadiens peuvent bénéficier sur les plans personnel et familial. S'ils n'obtiennent pas une note parfaite aux questions qui s’y rapporte, ils devraient consulter un expert en fiscalité.

Les résultats proviennent d'un sondage en ligne réalisé à l'échelle nationale par Léger Marketing du 7 au 12 septembre 2005 auprès d'un échantillon représentatif de 1 565 Canadiens (de 18 ans et plus) dont 787 étaient âgés de 40 à 60 ans. Un échantillon de cette taille procurera des résultats considérés exacts pour l'ensemble de la population à plus ou moins 3,5 %, 19 fois sur 20.

REMARQUE : Les résultats régionaux sont disponibles sur demande.

Communiquez avec nous pour plus de renseignements et une première consultation confidentielle, rapide et gratuite :

DÉFENSEURS FISCAUXMC
Tax Defenders ™
Tél. : (450) 672-1333 | (514) 666-1335
Téléc. : (450) 672-2470
Sans frais : 1 866 411-1333

«Nous apportons des solutions aux problèmes fiscaux…
…Un client satisfait à la fois.»

Astuce du jour

Testez vos connaissances fiscales sur l'impôt du Québec et l’impôt du Canada!